Question finance : fais-tu de la gestion de capitaux pour autrui ?

- 3 commentaires
Voici une question ou plutôt une proposition qui est revenu régulièrement au fil des années.
Plusieurs inconnus (ainsi que des proches) m'ont demandé si je pouvais gérer leur capital pour eux.
Voici ma réponse à la demande de gestion de portefeuilles d'autres personnes :
Ma réponse est non, je gère mon capital uniquement et cela depuis mes débuts en bourse cf. mon parcours financier :
http://zetrader.info/parcours-financier-bourse-trading-gestion-capital-patrimoine
De cette manière :
- J'assume seul les pertes, les gains et les risques de mes opérations en bourse.
- Je n'ai de compte à rendre qu'à moi-même sur ma gestion boursière, la gestion de mes capitaux et mon niveau de prises de risques.
- Je suis libre de trader ou de ne pas trader, libre à 100% de gérer mon temps et mes capitaux comme je l'entends.
Gérer du capital ne vaudrait le coup pour moi qu'en gérant de gros capitaux (bien supérieurs aux miens).
Lors d'une proposition publique en 2007, j'avais exposé publiquement les raisons cf. article "gestion de capital :
http://zetrader.info/gestion-de-capital-gestion-de-portefeuille-en-bourse
Ces raisons restent valables encore aujourd'hui, mon capital à gérer ayant pas mal grimpé depuis mes propos de 2007, elles sont d'autant plus d'actualité, gérer mes propres capitaux me demande déjà du temps, en gérant d'autres personnes, j'aurais du temps en moins pour gérer mes propres capitaux.
Le surplus de temps nécessaire pour gérer d'autres capitaux doit être rentable, il faudrait donc gérer de gros capitaux pour que le temps consacré ait une chance d'être rentable.
La méfiance envers quelqu'un sur le net que pourrait naturellement avoir un particulier qui détiendrait un gros capital fait qu'il y a assez peu de chances que ce genre de propositions arrive pour un capital intéressant à considérer en gestion.
La seule chance que ça arrive c'est que j'intègre une grande banque ou une société de gestions de capitaux mais le profil recherché est souvent bac+5, souvent il est demandé des études ou expériences dans des milieux financiers que je n'ai pas faites.
Je n'aurais rien contre essayer une expérience de gestion de fonds au sein d'une société de gestion de capitaux, expérience qui serait probablement enrichissante (financièrement comme intellectuellement).
Mais là aussi les chances d'intégrer ce genre de poste sont faibles vu l'expérience ou le niveau de diplôme requis (j'ai arrêté mes études au niveau du BAC S, ce qui en soi n'a d'ailleurs aucun rapport avec des études financières ou économiques).
Pour me lancer en bourse et gérer pour mon propre compte, aucun diplôme ne m'a été demandé, aucunes études particulières, j'ai appris sur le tas à voir ce qui pouvait être intéressant et ce qui était trop risqué, ce qui avait des chances de me permettre de gagner en bourse et là où il y avait plus de chances de perdre en bourse, ainsi j'ai pu faire mes propres choix pour faire fructifier mon capital au fil des ans.
Des choix que globalement je ne regrette pas jusqu'ici.

Alors si vous avez quelques millions d'euros à gérer et que vous passez par là ... on peut peut-être s'arranger ;)
Mais vous savez probablement déjà quoi en faire, c'est d'ailleurs tout le mal que je vous souhaite :)
Sinon actuellement ma porte est ouverte pour des propositions de gestions de capitaux au sein de banques ou sociétés de gestions de capitaux qui gèrent de gros capitaux, même si je pense que les boites de gestions de fonds ont d'autres choses à faire qu'éplucher des blogs de particuliers qui gagnent en bourse.
Petit précision suite au commentaire de lottie (merci pour le com lottie, cela permet d'apporter cette précision à cette question qui a également déjà été posée ^^) :
il me semble évident que je ne vais pas utiliser ma technique principale sur warrants pour gérer des millions d'euros, le support sera forcément différent et les méthodes employées aussi, les méthodes de gestion seraient adaptées au capital global à gérer.
Pour la réponse détaillé voir mon commentaire de réponse à lottie :
http://zetrader.info/question-finance-fais-tu-de-la-gestion-de-capitaux-pour-autrui#c1280666221-1

Pierre Aribaut - Zetrader

3 commentaires

#1  - Lottie a dit :

Pour avoir fait un peu ce métier, je peux t'assurer que c'est bien plus confortable de gérer pour soi.

Surtout que dans ton cas, si je comprends bien, tu utilises principalement une technique sur warrants qui n'est pas forcément réplicable à grande échelle : si un client te propose un million, ta vraie valeur ajoutée ne serait que sur une partie de ce million, et donc il ferait mieux de ne te confier que la partie que tu peux réellement gérer et aller voir ailleurs pour le reste, non ?

Avatar Gravatar

Répondre
#2  - azerty a dit :

Bien vu ce commentaire

Avatar Gravatar

Répondre
#3  - zetrader a dit :

@Lottie :
Hello Lottie, tu fais bien de soulever ce détail, j'y avais déjà répondu par le passé, j'avais apporté des éléments de réponse lors de ma réponse de 2007, mes méthodes de gestion du capital seraient différentes.
Effectivement ma méthode de trading principale est sur warrants, adaptée à un capital à risquer qui est modeste, mais ce n'est pas la seule technique de trading que j'ai appliquée ou le seul support que j'ai négocié, ce n'est pas le seul support que j'ai en visée, les supports les plus intéressants sont aussi à évaluer en fonction du capital géré et des échéances qu'on se donne.
Il me semble évident que je ne vais pas utiliser ma technique principale sur warrants pour gérer des millions d'euros, le support sera forcément différent et les méthodes employées aussi.
J'ai déjà des idées de gestions et techniques pour gros capital, mais n'ayant pas de gros capital, ces idées ne sont actuellement que théories, si j'avais à gérer un gros capital, alors je pourrais peaufiner, essayer d'adapter la théorie à la pratique, comme je l'avais fait en 2002 après conception de mes méthodes de trading en théorie en 2001/2002 (peaufinage au cours de l'année 2002 avec le passage en pratique de mes méthodes de trading).
A mes yeux, voici des raisons de différence de gestion au niveau trading et money management :
- On ne gère pas 2000 euros comme on gère 50 000 euros.
- De même on ne gère pas 2 millions d'euros comme on gère 50 000 euros.
- Il y a des choses que l'on peut faire avec 2000 euros qu'on ne peut pas faire avec 50 000 euros
- De même il y a des choses que l'on peut faire avec 50 000 euros qu'on ne peut pas faire avec 2 millions d'euros.
L'inverse est également vrai :
Il y a des choses que l'on peut faire avec 2 millions que l'on ne peut pas faire avec 50 000 euros ou 2000 euros.
Ces différences justifient une approche de la gestion différente de mon approche actuelle, il y a une nécessaire adaption des méthodes de trading au niveau de capital disponible à faire fructifier.
J'y ai déjà pensé en théorie, il resterait à mettre en pratique, et pour cela il faudrait que je gère un gros capital.
Exemple théorique : mettons que je gère 2 millions d'euros.
L'objectif serait par exemple de faire fructifier cette somme de 15% à 20% annuel ce qui ferait du 300kE à 400kE annuel en objectif pour un capital de 2 millions à gérer.
Je préfère viser 15-20% annuel et finalement faire 20-25% annuel que d'annoncer un objectif de 100% annuel et finalement faire 10%.
Au niveau d'un contrat de gestion de 2 millions d'euros ou plus, voici le genre de conditions que je négocierais :
- un fixe (par exemple 2000 euros mensuel).
- un intéressement conséquent à la performance réalisée (par exemple 30% du gain réalisé) ainsi le plus gros du gain serait réalisé si je fais une performance, pas si je gagne rien avec le capital.
On fixe une limite pour me mettre rapidement dehors en cas d'échec :
- plus de 5% de perte sur le capital global initial -> contrat rompu pour insuffisance de gestion, je suis viré, je n'ai pas rempli ma mission de gestion des risques et de performance.
On me laisse plein pouvoirs pour les supports pour gérer le capital et tenter de réaliser l'objectif, si je n'ai pas la main libre sur le type de gestion, on ne peut pas me reprocher ensuite de ne pas atteindre l'objectif.
Pour les supports utilisés, tout dépendrait de l'échéance du contrat qu'on me donne pour tenter de réaliser l'objectif de performance :
a) si échéance courte, contrat d'environ 1 an, les supports seraient principalement futures, trackers, actions, forex. minoritairement options ou warrants, éventuellement en arbitrage avec futures.
b) si échéance accordée plus longue, contrat d'environ 3, 4 ou 5 ans, les supports seraient principalement futures, trackers, actions, forex, obligations, sicav obligataires et immobilier physique, minoritairement options ou warrants, éventuellement en arbitrage avec futures.
Maintenant qu'ai-je à perdre avec la gestion d'un gros capital ? Rien.
Mettons que ça marche -> tout à gagner (financièrement et au niveau de l'expérience).
Mettons que ça foire -> au pire je suis viré, rien à perdre (financièrement et au niveau de l'expérience).

On pourrait se dire que je pourrais faire cela avec mon capital actuel, en faisant du levier 10 ou davantage, mais ça n'a strictement rien à voir.
Ce qui fait que faire du gros levier avec ses fonds est totalement différent que gérer un gros capital :
1) On ne met pas en péril de l'argent dont on peut avoir besoin, et en faisant du très fort levier sur son capital quand on a cela comme principal revenu, c'est mettre en grand péril ses revenus et son capital.
2) En fort levier, une petite claque temporaire (qui serait gérable en levier 1 ou 2 sur du gros capital) amputerait les capacités de trading et de revenus futures, elles peuvent compromettre le système, ce n'est pas le cas avec un gros capital et du faible levier par rapport au capital global, voire pas de levier par rapport au capital global.
3) Si je perds, ce sera sur mes deniers personnels, donc risque beaucoup plus élevé à titre personnel, surtout en fort levier au niveau money management.
Faire du gros levier en permanence pour essayer de compenser un manque de capital, c'est se mettre en sous-capitalisation de facto, et se rendre plus fragile face aux aléas de marchés.
Cela n'a rien à voir avec gérer un gros capital en levier 1.
Je pense avoir répondu de manière assez détaillée à ta question, après je ne sais pas quelles sont les demandes, mais demander plus de 20% de performance indépendamment des mouvements de marchés, cela me semble irréaliste, donc si quelqu'un veut du 50% sur gros capital quoique fasse le marché, c'est non, pas d'objectif irréaliste.
Faire déjà du 15-20% de performance annuelle sur gros capital, régulièrement, en moyenne annuelle, c'est déjà très bien si j'y arrive dans la durée, ce serait déjà être un bon gestionnaire de fonds, si la personne veut davantage de performance, elle peut aller voir madoff et compagnie.
Après si le cac fait +30% et que j'ai fait +15% ou +20%, il ne faudrait pas pleurer, car mon objectif serait de faire ces mêmes +15% ou +20% si le cac fait -20% ou -30%, l'un des objectifs étant d'essayer de limiter la corrélation aux performances de marchés et de faire la performance que les marchés soient haussiers ou baissiers, on ne peut pas surperformer tout le temps le marché, c'est évidemment "plus facile" quand ils sont baissiers (puisque la performance du marché est négative dans ce cas).
C'est d'ailleur là que se fait le plus du gestionnaire de fonds : essayer d'éviter de se planter quand les marchés sont baissiers, performer quand même.
Avec des marchés qui seraient perpétuellement en hausse, il n'y aurait pas besoin de gestionnaire de fonds, il suffirait d'acheter et attendre que le "miracle" s'accomplisse.
Voilà pour la réponse détaillée à ta question, ma gestion serait assez différente de ma gestion actuelle, capital différent, gestion différente ^^
Après je sais pas quel est le niveau d'exigence dans le milieu, est-ce qu'on te laisse facilement traiter sur les supports financiers de ton choix etc ... c'est peut-être là que les problèmes se situent ?
En tout cas, pour moi je n'ai rien à y perdre si c'est ok sur les conditions, tout à gagner, financièrement et intellectuellement, le challenge vaudrait le coup.

Sinon pour quelles raisons trouvais-tu inconfortable de gérer pour autrui ?
Cela serait instructif pour moi qui n'ait jamais eu de proposition à la fois suffisamment sérieuse et intéressante pour faire cela.

Avatar Gravatar

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot ztbf ?