Origines de la hausse exponentielle de la dette publique française

- 20 commentaires
J'aimerais revenir sur un "détail" qui a changé beaucoup de choses pour l'accroissement spectaculaire de la dette française et pas forcément connu des plus jeunes, le problème de la dette actuelle s'est construit et a été généré sur plus de 30 ans.
La politique de ces 38 dernières années est bien plus à blâmer que la réaction des agences au cours de ces dernières années 2010/2011(elles ne font que constater l'étendue des dégâts et le risque sur la solvabilité), si on ne voulait pas en arriver là, c'était bien avant qu'il fallait réagir, "nous" (gouvernements successifs de la France) avons donné le bâton pour se faire battre.
Tout d'abord, un graphique sur une trentaine d'années qui en dit long sur l'évolution de la dette publique française :
dette publique france accroissement exponentiel 1978 2010 2011
Voici le *détail* en question qui change beaucoup de choses, il a lieu en 1973, comme on peut le voir sur le graphique, ensuite la dette a grimpé de manière exponentielle :
Le 3 janvier 1973, le ministre de l'économie Valéry Giscard d'Estaing a fait voter la Loi n°73-7 sur la Banque de France interdisant au Trésor public d'emprunter sans intérêt à la Banque de France.
Depuis cette loi, le gouvernement est contraint d'avoir recours à l'emprunt privé à des taux plus élevés que ceux de la Banque de France.

Pensez-vous qu'une telle mesure soit dans l'intérêt du peuple ?
Quel peuple pourrait avoir intérêt à accepter une telle mesure ?
Désormais, rien que les intérêts à rembourser annuellement sont supérieurs à la dette contractée initialement.
Il semble évident que cette mesure va à l'encontre des intérêts du peuple et si elle est voulue, ce n'est donc pas pour le peuple mais pour certains intérêts privés qui à l'époque cherchaient probablement initialement un placement assez sûr pour un bon moment, en privatisant la dette, le placement était trouvé.
Aucun des politiciens qui a occupé le pouvoir au cours des 30/35 dernières années n'a vraiment essayé d'empêcher les problèmes en gestation que représente la hausse de cette courbe :
- risque de surendettement et d'insolvabilité à terme
- coût des intérêts de la dette de plus en plus en énorme
L'évolution est pourtant très visible sur cette courbe, n'importe quel politicien ou ministère des finances au cours de ces 35 dernières années avait les données et ne pouvait pas voir le problème en cours généré par cette mesure, aucun n'a rien fait.
Pourquoi à votre avis ? La vraie question est là, pas dans ce qui se passe aujourd'hui avec les agences de notation qui sont juste le thermomètre, un thermomètre qui s'est même plutôt montré assez complaisant jusqu'ici pour des raisons politiques, il commence à sonner l'alarme assez tardivement ... le casser ne changerait rien au problème.
Les coupables, si il fallait en désigner, sont plutôt du côté des politiciens que des agences de notations, et aussi probablement d'un certain lobby financier qui a poussé les politiciens à adopter des mesures contre les intérêts du peuple.
Pierre Aribaut - Zetrader

20 commentaires

#1  - Pacome Flan a dit :

je ve apprendre la bourse auprès de vous

Avatar Gravatar

Répondre
#2  - Karim Mebarki a dit :

38 ans c long pourtant on aurai pu reagir

Avatar Gravatar

Répondre
#3  - zetrader a dit :

@Karim Mebarki :
Clair, il y avait le temps de réagir si on voulait essayer de changer la tendance générée, au lieu de ça on a réagi en faisant encore plus de dettes ^^

Avatar Gravatar

Répondre
#4  - Pacome Flan a dit :

je ve apprendre la bourse ki pour me former la dessu

Avatar Gravatar

Répondre
#5  - zetrader a dit :

@Pacome Flan :
Bonjour Pacome, que souhaites-tu apprendre sur la bourse ? Il faut avoir au moins quelques milliers d'euros pour que ce soit intéressant d'ouvrir un compte chez un broker en ligne.

Avatar Gravatar

Répondre
#6  - Pacome Flan a dit :

oui je le sais mais je voudrai apprendre auprès de vous par rapport à comment trader et les technikes adequat pr gagner quels st les conditions?

Avatar Gravatar

Répondre
#7  - zetrader a dit :

@Pacome Flan :
J'ai écrit 2 ebooks sur le sujet.
1) Un ebook qui détaille les règles / principes que je me suis efforcé d'appliquer avec le plus de rigueur possible à titre personnel pour parvenir à gagner en bourse durablement (être durablement et régulièrement positif quelques soient les conditions de marché) :
http://zetrader.info/e-book-gagner-en-bourse-durablement-mes-regles-de-trading
2) Un ebook qui détaille les techniques de trading que j'ai mises au point et appliquées à titre personnel pour gagner en bourse de 2002 à 2011 :
http://zetrader.info/ebook-bourse-mes-techniques-de-trading-pour-gagner-en-bourse

Avatar Gravatar

Répondre
#8  - Pacome Flan a dit :

et le coût è à combien?

Avatar Gravatar

Répondre
#9  - zetrader a dit :

@Pacome Flan :
Le premier ebook est à 60 euros, le second ebook à 195 euros, la commande groupée des deux est à 215 euros (au lieu de 255 euros 195+60)

Avatar Gravatar

Répondre
#10  - martina7 a dit :

merci - explications très claires !!!

Avatar Gravatar

Répondre
#11  - Patricius Semitela a dit :

Tu aurais pu être fair-play est faire une échelle logarythmique wink

Avatar Gravatar

Répondre
#12  - Janine Despres a dit :

super, l'article, merci !!!

Avatar Gravatar

Répondre
#13  - zetrader a dit :

@Patricius Semitela :
Moi je l'aime bien ce graphique, on se rend tout de suite compte qu'il y a un problème vu comme ça ^^

Avatar Gravatar

Répondre
#14  - Patricius Semitela a dit :

Quand tu regarde le niveau d'endettement des autres pays européens, la dette française est n'est pas traumatisante smile

Avatar Gravatar

Répondre
#15  - zetrader a dit :

@Patricius Semitela :
Ah non c'est clair, il y a encore bien pire ! On est pas les seuls dans la panade et pour le moment pas les plus dans la panade wink

Avatar Gravatar

Répondre
#16  - zetrader a dit :

@Patricius Semitela :
Si on regarde du côté des US ça peut être sympa aussi ^^

Avatar Gravatar

Répondre
#17  - Patricius Semitela a dit :

En plus j'ai envie de faire la fine bouche : Une dette cela n'est pas une perte, c'est un engagement de remboursement. Après il faut voir si la puissance publique sera toujours en mesure d’honorer ses dettes et les agios. C'est la question de soutenabilité de la dette. Ou celle de la solvabilité. Mais après tout .... Les grecques ont super bien profité pendant 30 ans hmm hmm hmm hmm C'est évident que les créanciers qui leur ont fait confiance en seront de leur poche et ne sera pas de si tôt disposé à leur refaire confiance. Ils vont devoir marcher au régime radis+Sel pendant quelques années avant de recommencer à gober du caviar+champagne

Avatar Gravatar

Répondre
#18  - zetrader a dit :

@Patricius Semitela :
Très bon pour le cholestérol le régime radis+sel, ils vont faire des économies avec la sécurité sociale wink

Avatar Gravatar

Répondre
#19  - zetrader a dit :

@pierre aribaut - zetrader :
Quand tu parles de l'engagement de remboursement, cela me fait penser à une citation d'un article de loi français : "Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager."
(article 4 de la loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation).
Est-ce que l'état sera capable de se l'appliquer à lui-même ? Suspens ... wink

Avatar Gravatar

Répondre
#20  - Janine Despres a dit :

radis sel j'adore à condition ... qu'il y ait un peu de beurre. Mais ça va faire comme pour les épinards - on est cuit :-(

Avatar Gravatar

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot ukqxn ?