Gain de cause sur préjudice financier warrant commerzbank

- 3 commentaires
Le 12 septembre 2011, l'émetteur commerzbank a de sérieux problèmes techniques qui durent, entre 15h42 et 17h22 l'émetteur n'est plus là sur ses produits financiers et en dehors de l'absence de l'émetteur, dans cet intervalle de temps malgré de nombreuses relances (téléphone, mails) pour laisser recoter, les warrants ne cotent plus du tout et donc ne sont plus du tout échangeables sur le marché :
De ce fait ce jour là, très volatile, sur un warrant call cac 40 sensible, je subis donc un préjudice financier de 754 euros, perte que je n'aurais pas eu à subir si l'émetteur avait été présent ou laissé coter le produit.
Heureusement, après avoir constitué un dossier très détaillé demandant une procédure de remboursement du préjudice subi, copies d'écran à l'appui, retraçant la chronologie des faits :
- le cours du cac au moment de l'achat du call cac
- le cours du cac au moment de la tentative de vente (avec un cac supérieur au moment de l'achat du call) qui aurait été au minimum sans perte si le warrant avait coté à ce moment-là
- le vix et vcac qui ont augmenté entre le moment de l'achat du call cac et le moment de la tentative de revente du call (une forte hausse de la volatilité en séance fait normalement s'apprécier la valeur d'une option ou d'un warrant pour le même niveau de cours du sous-jacent)
J'ai obtenu par l'émetteur commerzbank, le remboursement intégral du préjudice financier subi : 754 euros (le montant de la perte subie) qui m'ont été remboursé par virement sur mon compte courant.
C'est une première pour moi, la première fois que je me fais rembourser un préjudice financier, mais il faut reconnaitre que celui-là était assez énorme dans sa durée (plus de 2h30 de sieste de l'émetteur, en séance, recotation quelques minutes seulement avant le fixing) et donc son ampleur dans un marché volatile (warrant sensible et fourchette de cotation assez large).
Voici le scan de la lettre de commerzbank, confirmant le remboursement sur mon compte courant :
 zetrader lettre remboursement 754 euros commerzbank
La lettre confirmant le remboursement a été postée quelques jours après que j'ai envoyé par mail le dossier déposé de demande de remboursement (le soir même du 12 septembre 2011) cf. timbre à date :
zetrader lettre remboursement 754 euros commerzbank timbre
En revanche, le virement effectif du remboursement avait mis plus longtemps à être réalisé, j'ai reçu le remboursement du préjudice un peu plus de 15 jours après avoir fait la demande de remboursement :
zetrader virement commerzbank remboursement préjudice warrant
Logiquement, je n'avais pas été le seul à être pris en otage dans cette sieste prolongée de l'émetteur, voici ci-dessous quelques unes des victimes ayant subi un préjudice financier et qui s'étaient manifestés.
- témoignages en forum warrants sur bourso :

zetrader forum bourso temoignages commerzbank
- témoignage par mail suite à mon intervention sur bourso :
temoignage prejudice commerzbank par mail suite a mon intervention forum bourso

Le fait que j'ai été remboursé intégralement de la perte subie, vous pourriez dire que c'est cool, c'est vrai je m'attendais à pire, mais en même temps ça me donne envie d'arrêter les transactions sur warrants (je n'ai d'ailleurs pas refait de transaction sur warrants depuis le 12 septembre), plusieurs raisons :
1) Commerzbank dans sa lettre ne reconnait qu'à moitié sa faute, alors qu'elle était visible de tous les intervenants sur ses produits à ce moment-là. Si il y a un autre préjudice financier qui n'est pas de mon fait mais d'une absence prolongée de l'émetteur + réservation des cours, vont-ils rembourser ou faire la sourde oreille ?
2) Ce n'est pas la procédure normale dans du trading, d'être en attente de remboursement pendant plus de 15 jours, là où en comportement normal de l'émetteur, on aurait pu vendre le jour même sans perte et avoir ainsi le cash disponible pour d'autres opérations sans avoir à se poser des questions pendant 15 jours.
3) Comme je l'ai souvent dit, en soi les marchés financiers ne sont jamais vraiment évidents, malgré cela et malgré les nombreuses irrégularités, cela fait 10 ans de suite que je gagne en bourse (2002 à 2011 inclus) et cela fait également 10 ans de suite qu'en moyenne l'essentiel de mes gains a été fait via des warrants. Mais là pour moi, c'est la goutte d'eau, l'irrégularité de trop. Plusieurs fois j'ai du rappeler des émetteurs pour leur demander de simplement assumer leur rôle de market marker, d'assurer la liquidité du produit quand je vois qu'ils se barrent depuis trop longtemps et que ça peut commencer à m'être préjudiciable, ils ont trainé plus ou moins la patte, parfois j'ai du rappeler plusieurs fois ... mais les émetteurs me semblent de plus en plus durs, irréguliers dans leurs pratiques et voir cette évolution des choses ne me convient pas du tout au contraire cela me donne envie de me détourner de ces produits puisque le comportement des émetteurs ajoute de plus en plus de risques en soi, à rajouter aux risques de marché, cela devient trop à mon goût. Le ratio risque/rendement est quelque chose de global pour moi, si ça devient trop risqué notamment à cause du comportement des émetteurs, je préfère m'abstenir.
4) cette transaction était dans le cadre du fait de faire fructifier un peu des liquidités en attente de replacement, en effet en cette année 2011, j'avais décidé d'arrêter la bourse cf. article janvier 2011, ce n'était donc pas dans le cadre d'une reprise de trading durable mais plutôt pour faire fructifier des liquidités (bilan d'ailleurs positif sur 2011), évidemment ce genre d'incident ne va pas trop m'inciter à une reprise durable du trading, au contraire ;)

Donc si vous décidez de négocier sur warrants, soyez avertis des possibles problèmes "techniques", absences de l'émetteur, écartements de fourchettes etc ...
Je constate, à titre personnel, que c'est plus difficile qu'avant pour moi sur les warrants, pour plusieurs facteurs techniques dont entre autres le comportement des émetteurs qui est souvent encore moins correct que quelques années en arrière.

Bons trades à vous, et faites attention.
Pierre Aribaut - Zetrader

3 commentaires

#1  - olivier a dit :

Merci pour ta réponse même tardive + très bonne lecture de ton dossier.
Après dossier mail's + téléphone, ci joint le mail réponse du service CMB............no comment!!!!!
Je suis MDR, car j'ai sentit que "le chef warrants CMB" me prenait pour un cerveau d'huitre demandant l’aumône.....paovre gars!!!
J'ai perdu à 1€ près la somme que CMB t'as remboursé, ce n'est pas grave, suis content pour toi + éventuellement d'autres victimes sieste CMB!!!!
Cordialement

olivier

Ci-joint le mail réponse :

Monsieur,

Le 12 Septembre un problème technique nous a empêché de coter le produit 4078Z - DE000CM95AN9 entre 15h42 et 17h27.

Nous souhaitons par cet email vous renouveler toutes nos excuses pour le désagrément causé par cette situation et vous informer que toutes les dispositions nécessaires ont depuis lors été prises afin qu’un tel incident ne puisse plus se reproduire.

Par ailleurs, et ainsi que nous vous l’avons rappelé par téléphone, la Commerzbank n’est tenue à aucune obligation particulière vis à vis d’un vendeur de produits en cas de dysfonctionnement des systèmes de négociation de l’apporteur de liquidité

D’autre part et ainsi que nous vous l’avons expliqué par téléphone rien n’indique que notre absence du marché le 12 septembre vous ait causé un préjudice financier. Les différents ordres que vous avez passés ce jour n’auraient en effet pas été exécutés même en cas de présence continue de l’émetteur lors de cette journée du 12 Septembre.

En effet et comme vous pourrez le voir dans le document en pièce jointe, le plus haut niveau atteint par l’or entre le moment où vous avez passé votre ordre et le moment où le produit a de nouveau été animé était 1837.2 USD. A 17:28:30 l’or cotait 1834.7 pour un cours du produit de 0.27/0.28. Ainsi le plus niveau qui aurait été atteint par le produit entre 15h42 et 17h27 serait de 0.30/031 EUR niveau qui n’aurait donc pas permis à votre ordre de vente à 0.32 EUR d’être exécuté.

Au regard de ces éléments nous ne pouvons donc donner une suite positive à votre demande

Meilleures salutations,



Arnaud COURTOIS

Responsable Relations Investisseurs

Commerzbank Produits de Bourse

Avatar Gravatar

Répondre
#2  - zetrader a dit :

@olivier :
Je viens de lire, ils te la mettent dans l'os pour une histoire de 1 ou 2 centimes, ils ne tiennent pas compte non plus des ordres du marché qui t'auraient peut-être permis de passer lors d'une bascul du produit si on cotait normalement tout le long, et aussi chose importante, le fait que tu aurais pu ajuster ton ordre de vente en voyant coter à ce moment là, et tenter 0.31 au lieu de 0.32, mais évidemment en devant essayer d'évaluer à l'aveuglette, sans voir le carnet évoluer avec un émetteur absent, dur de jauger !
Bref effectivement aucune confiance, c'est ce que je dis dans mon article en conclusion, même si j'ai été remboursé, je préfère en rester là car rien ne me dit que ce sera pareil à l'avenir lors d'un prochain couac de leur part.
Cela fait des années que je trade via warrants et lors de chaque séance de trading, je suis en mode "parano" dans le sens où je fais régulièrement plein de copies d'écran (pour mon suivi de position, pour rappel du niveau du produit par rapport au cac à un instant T en séance, mais aussi en cas de problème si il fallait prouver qq chose), c'est sans doute ce qui m'a sauvé de pouvoir leur retracer toute la chronologie copies d'écrans à l'appui pour montrer que le call cac a coté plus haut en séance avec cac plus bas et que volatilité a explosé en séance donc ça augmente le cours de l'option pour même niveau du sous-jacent (j'avais joint des copies d'écran de l'évolution du vix et du vcac également), mais malgré un dossier très rempli, ils me remboursent en disant que c'est un "geste commercial" alors que mon dossier leur montrait bien que c'était juste le remboursement d'un préjudice que je n'aurais pas eu si ils avaient coté normalement.
En me répondant ainsi, ils ne reconnaissent même pas complètement leur faute et ouvrent la porte à un non remboursement en cas de prochain préjudice lors d'une prochaine sieste (et ils n'ont pas arrêté de siester lors de séances suivantes contrairement à ce qu'ils disent, j'ai pu le voir en suivant des warrants et ont continué à refaire des fois des écarts de fourchettes énormes, comme d'hab), d'où le fait que je préfère en rester là, je m'en tire sans casse financière et jusqu'ici j'ai globalement pas mal gagné sur warrants, c'est mieux d'en rester là avec des animateurs de plus en plus malhonnêtes la plupart du temps (écarts de fourchettes, absence de l'émetteur, voire pire gel du produit empêchant toute transaction).
Avais-tu fait plein de copies d'écran ? Je pense que les gens qui font autant de copies d'écrans que moi en séance sont rares, donc si tu démontres pas par A+B par copies d'écrans bien visibles que ça aurait du passer ils vont titiller un max (déjà qu'avec copies d'écrans c'est pas garanti alors sans copies d'écrans ils vont jouer à fond la carte du doute en leur faveur, du ou des points qui manquaient ...), n'hésite pas à en faire régulièrement sur ce genre de produit, on sait jamais, mais je me demande si le plus simple c'est pas tout simplement de laisser tomber ce genre de produit puisque les émetteurs deviennent de plus en plus malhonnêtes.
Déjà qu'avant c'était pas évident, le rappel à l'ordre (les rappeler pour qu'ils se replacent) je devais le faire de temps en temps, mais depuis cet été je trouve que c'est pire qu'avant, et là pour moi c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase : c'est pas normal de siester aussi longtemps quand il se passe rien, c'est pas normal qu'on leur signale rapidement et que rien n'y fait ... après si faut être suspendu à un éventuel remboursement du préjudice à chaque fois, c'est pas le fonctionnement normal du trading, ça met dans une position d'attente, de faiblesse et de dépendance de leur bon vouloir qui ne devrait pas avoir lieu.
C'est la première fois que je me fais rembourser par un émetteur en des années de trading via warrants et je pense bien que ce sera la dernière, je sus un peu las de leurs magouilles de plus en plus grosses, où je me doute bien que pas mal de gens n'ont pas été remboursés, avec toujours ce principe du moindre élément de doute qui sera par défaut en leur faveur puisqu'ils sont juges et parti dans l'histoire.
Cordialement,

Pierre

Avatar Gravatar

Répondre
#3  - olivier a dit :

Merci pour ton exposé très compréhensible.
Je n'avais pas fait de copies d'écran cause ça ne m'a pas effleuré le cerveau, mais j'avais fournis les historiques de mon courtier sur ce produit (2 A/R sur la journée et KO au 3ème!!!!!).
De plus impossible à 17h27 de ré-ajuster mon ordre au prix d'achat (0.26cts) cause le robot ne l'a pas pris, ce qui fait aucune preuve sur mes historique de l'essai de ce dernier passage d'ordre, donc le bouffon de Mr COURTOIS, même par téléphone, ne m'a pas cru!!!!!
Tu as entièrement raison sur la malhonnêteté des émetteur, ça gave, donc éventuellement se diriger sur les produits sans contrainte, même en cas de panne on peu rattraper le lendemain, style 7731S pour CAC .............mais bon.......ça reste toujours un émetteur.
Bon WE prolongé
Cordialement

olivier

Avatar Gravatar

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot xetaj ?