Dow Jones au plus haut historique malgré plongeon du PIB

- 16 commentaires
La news marquante de la semaine, c'était ce nouveau record du Dow Jones qui a franchi les 17 000 points pour la 1ère fois de son histoire, c'est un plus haut absolu. Le dernier pib américain catastrophique (révisé en très forte baisse à environ -3%) n'a pas empêché longtemps la hausse du Dow Jones, les indices actions américains et mondiaux étant maintenu en l'air depuis plusieurs années par la politique d'injection de liquidités des banques centrales, les banques achetant des actions via un prêt défiant toute concurrence (0,15%) de la part de la bce (pour vous et moi ce ne serait pas ces taux) ...
Au sujet de la bulle sur les marchés actions, on en apprend une belle sur les banques centrales ce week-end :
Les banques centrales aussi achètent des actions, une news qui ne me surprend pas trop au vu de la bulle sur les marchés financiers, déjà les banques achetaient via l'argent quasi gratuit des banques centrales ...bon ben là c'est juste le faire plus directement, ce qui sur le fond devient vraiment n'importe quoi ...
Les marchés US se foutent du dernier PIB en disant "c'est le passé maintenant", de toutes façons maintenant à la question qu'on pouvait se poser : qui achète comme ça pour coller le dow jones au plafond dans un tel contexte ? On a la réponse, c'est pas les particuliers (dont la plupart ont déserté la bourse, il y a eu une forte des volumes ces dernières années de ce fait), ce sont les banques et les banques centrales ... et sans surprise en injectant le fric sur les marchés financiers ça ne va pas dans l'économie réelle, c'est délirant de faire ça pour "relancer l'économie".

16 commentaires

#1  - Sébastien Maurice a dit :

" et sans surprise en injectant le fric sur les marchés financiers ça ne va pas dans l'économie réelle" ce qui est d'ailleurs la seule raison pour laquelle les politiques monétaires expansionnistes n'ont pas créé de forte inflation...j'ai donc envie de dire "encore heureux"

Avatar Gravatar

Répondre
#2  - zetrader a dit :

@Sébastien Maurice :
Oui heureusement que la masse monétaire ainsi créée reste finalement en circuit assez fermé sur les marchés financiers (actions, obligations ...), et que ces dernières années on reste avec une assez faible inflation (pour le moment), ce qui est assez normal en période de non-croissance voire récession globale.

Avatar Gravatar

Répondre
#3  - Sébastien Maurice a dit :

ok, mais c'est toi non qui a écrit cet article ?

Avatar Gravatar

Répondre
#4  - zetrader a dit :

@Sébastien Maurice :
Oui smile

Avatar Gravatar

Répondre
#5  - Sébastien Maurice a dit :

ok, par ce que cette phrase sous entend quand même que c'est une mauvaise chose.

Avatar Gravatar

Répondre
#6  - zetrader a dit :

@Sébastien Maurice :
Qu'est-ce qui est une mauvaise chose ? Injecter dans les marchés financiers ? Oui, ça sert à rien, ils n'ont pas besoin de ça. Le fric peut être "injecté" dans plein de choses, il s'agit de choix à faire, injecter dans l'économie réelle ne veut pas dire forcément réveil de l'inflation, c'est possible de soutenir l'économie sans forcément générer une forte inflation.

Avatar Gravatar

Répondre
#7  - bubulle a dit :

de toute façon on sait tous ou ça va pirro ... te l'avais dit y a des années déjà ... sur le soutien bidon de niveaux ridicules, ça va s’effondrer comme un château de cartes.

Avatar Gravatar

Répondre
#8  - bubulle a dit :

Si je peux me permettre Sebastien, c'est comme si tu prenais un credit, pour en payer un autre... c'est de la cavalerie, personne n'est dupe. La véritable question n'est pas le "comment" techniquement on va au trou point, la vraie question c'est "pourquoi".Mais je préfère éluder la question...c'est pas le lieu pour parler de ça, et toute façon ça ne changera rien. On est juste spectateur de la comédie humaine, le tout est d’éviter d’être dupe ...

Avatar Gravatar

Répondre
#9  - zetrader a dit :

@bubulle :
J'ai vu que l'Espagne va taxer les dépôts des entités financières (donc les banques en général) de 0,03% par an ... (taxe payée par les entités financières mais qui, on est pas dupe, ne tarderont pas à le répercuter aux clients). Tout cela sent bon la chypriatisation rampante, non ? Morale de l'histoire (et où que ce soit en UE) : vaut mieux éviter d'avoir trop de cash sur ses comptes.

Avatar Gravatar

Répondre
#10  - bubulle a dit :

detail... d'içi quelques mois, ça s'ecroule ... tu as vu ce que fait en douce la bce pour sauver les banques ? et la creation monétaire discrete sous forme obligataire sur le marchés steps ? (ce qui est illegal au passage) la france qui cree de la monnaie sous forme obligataire discretement ni vu ni connu pour les banques qui refusent de se preter de l'argent ^^. On entere le tout d'içi quelques semaines ... meme avec 1000 milliards reinjecté discretement, ça prend l'eau là.

Avatar Gravatar

Répondre
#11  - Sébastien Maurice a dit :

" mieux éviter d'avoir trop de cash sur ses comptes. " c'est pour cela que je pense contrairement au consensus que le marché action américain devrait aller encore plus haut d'ici à la fin de l'année prochaine, si tu y réfléchis bien, pour un européen, excepté l'or et l'argent, c'est la seule façon de mettre son argent à l'abris.
On a déjà vu une explosion du marché action US dans les années 20 et 30 avec un contexte similaire de crise monétaire et obligataire engendrant une fuite des capitaux cherchant un refuse de l'Europe vers les USA. Si le marché obligataire connait une crise (à commencer par les dettes souveraines), seul le marché action pour absorber les flux, les banques n'étant plus un refuge sure.

Avatar Gravatar

Répondre
#12  - bubulle a dit :

tu oublies egalement l'hyperinflation de l'epoque, et deux trois choses, telle que la decorelation du dollar aux matieres premieres, qui est un veritable acte de guerre ... ça sent le roussi tout ça ... j'aime pas du tout la situation là ...et on sait tous ou ça mene ... surtout si tu suis la situation geostrategique. ça sent le roussi pour faire simple ^^.

Avatar Gravatar

Répondre
#13  - Sébastien Maurice a dit :

Oui je suis d'accord concernant la montée des tentions géopolitiques, il ne manque plus que le développement d'une nouvelle phase de crise économique (selon moi maximum courant 2016) pour que ca parte en live.

Concernant l'inflation je parlais des USA, dans les années 20 il n'y a pas eu d'hyper inflation aux USA : http://www.usinflationcalculator.com/inflation/historical-inflation-rates/

Avatar Gravatar

Répondre
#14  - bubulle a dit :

merci pour le lien smile ceci dit pour l'hyperinflation, apres la planche a billet , ça reste tres probable... mais je ne suis pas devin non plus.

Avatar Gravatar

Répondre
#15  - Sébastien Maurice a dit :

Avant j'étais persuadé que nous aurions une forte inflation pendant plusieurs années, en fait comme l'a dit Pierre ca ne s'est reflété que sur le prix des actifs, or cette accroissement du prix des actifs n'a pas entrainé de pression inflationniste sur les biens de consommation conséquemment à l'effet richesse comme on aurait pu le supposé car ce n'est qu'une fraction de la population américaine qui possède aujourd'hui en quantité importante des actions et des obligations, généralement des gens dont la propension marginale à consommer est faible, et de plus même si cet effet avait joué nous sommes dans un monde ouvert, donc un accroissement des importations peut se substituer à une hausse de l'inflation (tant que les étrangers acceptent de faire crédit).

Avatar Gravatar

Répondre
#16  - Christophe Lai a dit :

Au fur et à mesure que la Fed diminuera son rythme d'injections de liquidités, on devrait arrêter de monter dans le vide non ?

Avatar Gravatar

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot fytteq ?