Croissance américaine : reprise économique sans emplois possible ?

- Aucun commentaire
La news du jour c'est les chiffres américains du chômage et ceux de la croissance industrielle, tous deux plus mauvais que prévus, avec les questions que cela suscite :
- Le nombre des inscriptions hebdomadaires au chômage a augmenté de 12.000 la semaine dernière, ce qui fait qu'on arrive à 500.000 inscriptions au chômage chez nos amis américains ! c'est le plus haut niveau pour le chômage américain depuis novembre 2009, alors que les économistes attendaient au contraire un léger repli vers 478.000 inscriptions.
- La croissance de l'activité industrielle est désormais négative dans la région de Philadelphie en août, selon l'indice d'activité de la Fed locale ressorti à -7,7 contre 5,1 en juillet. La douche froide sur les marchés financiers vient du fait que le consensus des économistes attendait une légère croissance à +7,5 ... Des économistes décidemment à côté de la plaque !

La reprise économique durable est-elle vraiment possible sans emplois (jobless recovery) ?
Les meilleurs chiffres pour les entreprises semblent surtout la conséquence d'un "dégraissage" massif dans certains secteurs et de subventions à court terme envers plusieurs secteurs.
A court terme, c'est tout bon pour les chiffres des sociétés qui améliorent leurs marges, réduisent leurs coûts, mais les entreprises ne sont-elles pas en train de se tirer une balle dans le pied à moyen terme en faisant cela ?
Ce ne sont pas les chômeurs américains de plus en plus nombreux qui vont relancer la consommation.
En caricaturant, si on vire l'essentiel des salariés consommateurs réguliers, qui va relancer la consommation ?

Pierre Aribaut - Zetrader

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot wlsnh ?